Championnat de supercross 250 - 1990


Peu avant l'ouverture du championnat de supercross, Jean-Michel Bayle a participé à deux épreuves du circuit Goat Breker comme les autres pilotes des teams officiels. La première course s'est déroulée à Perris puis la seconde à Palmdale.
A Perris, il a participé en 125 et en 250. Il finit deuxième en 125 et remporte le 250. Il emporte tout de même deux manches sur les quatre auxquelles il participe ce qui lui permet de savoir où il en est dans sa préparation.
A Palmdale, même si on peut déplorer l'absence de Damon Bradshaw et Jeff Matiasevich, il remporte les deux manches avec un niveau bien au dessus de ses adversaires. En première manche, Jeff Ward part en tête dès le départ et JMB ne parviendra à le passer que dans les derniers instants. Par contre, dans la seconde, Jean-Michel le dépassera dès le quatrième tour.
Ces 2 courses lui permettent d'engranger de la confiance pour la première épreuve à Anaheim.

Roger De Coster disait après ces courses, que Jean-Michel était tellement facile, qu'il survolait les obstacles, ce qui lui permettait de ne pas être fatigué à la fin des courses. Comme en plus, Jean-Michel avait pris conscience de l'importance de la diététique et du travail physique il était encore un cran au dessus.

Rentrons maintenant dans le championnat SX 250. Le championnat le plus important aux états-unis et dans le monde. C'est pour remporter ce championnat qu'il est venu aux Etats-Unis. Alors, allons-y, regardons ce que Jean-Michel Bayle a réussi sur cette saison et nous n'allons pas être déçus.

Jean-Michel est déjà prêt lors de ce début de saison

JMB, ici en action avec Jeff Matiasevich, est prêt pour ce début de saison

Jean-Micehl Bayle lors de l'épreuve se déroulant à Perris

Jean-Michel dans une belle ornière à Perris

Un départ de Palmdale

Un départ de Palmdale

Une autre vue du départ de cette épreuve de Palmdale
Epreuves du championnat de Supercross 250 US - 1990
Dates Villes Etats
27 Janvier Anaheim Californie
3 Février Houston Texas
10 Février San Diego Californie
17 Février Seattle Washington
24 Février Atlanta Georgie
10 Mars Daytona Floride
17 Mars Las Vegas Nevada
24 Mars Passadena Californie
7 Avril Dallas Texas
21 et 22 Avril Pontiac Michigan
28 Avril Tampa Floride
12 Mai Charlotte Caroline du Nord
19 Mai Rutherford New Jersey
2 Juin Foxboro Massachussets
10 Juin Oklahoma City Oklahoma
16 Juin San Jose Californie
23 Juin Los Angeles Californie
David Bailey peint un nouveau casque pour Jean-Michel

Après lui avoir peint un casque avant le grand-prix des USA en 1989, David Bailey lui en fait un second pour cette saison 1990

Anaheim : 27 janvier 1990

Nous voilà à la toute première épreuve de la saison. Tous les pilotes vont rentrer dans le vif du sujet et même si les courses d'avant saison permettent de se jauger, ce n'est pas tout de même pas comparable à la compétition.
Jean-Michel Bayle est troisième, juste derrière Damon Bradshaw et Jeff Matiasevich. Il ne se presse pas pour les dépasser car il pense qu'ils vont se gêner et ralentir en se bagarrant. Pourtant il n'en sera rien et lorsque le chicken commence à faiblir, il passe à l'attaque, le passe mais il est alors trop tard pour revenir sur Damon Bradshaw.
Il finit donc second de cette première épreuve de la saison et premier pilote Honda. Les coéquipiers de Jean-Michel Bayle ne sont pas au mieux : Ricky Johnson finit 6, Jeff Stanton 7 et enfin Mike Kiedrowski 15.

Commentaire de JMB :

"Ca me fait chier....., je suis resté derrière Bradshaw et Matiasevich, car je pensais vraiment qu'il allait se passer quelque chose, qu'ils allaient s'annihiler tous les deux et du coup, je me suis installé dans un faux rythme. Quand Chicken a commencé à faiblir, je l'ai passé immédiatement, mais il était bien sûr trop tard pour revenir sur Bradshaw. C'est dommage, mais bon malgré tout, j'appréhendais un peu cette première course et j'ai pris la mesure de mes adversaires. Et puis du coup, je suis le premier pilote Honda, et c'est bien pour la suite du championnat".

Le stade d'Anaheim de 1990

Le circuit d'Anaheim saison 1990. Il y a du monde dans les tribunes (65 000 spectateurs), mais aussi sur la piste. La nouvelle génération de pilotes prend la main lors de cette épreuve, avec JMB bien sûr

Jean-Michel lors de cette épreuve d'Anaheim
Jean-Michel lors de cette épreuve d'Anaheim
Anaheim - Série 1
Pos Noms Marques
1 Jeff Matiasevich Kawasaki
2 Ricky Johnson Honda
3 Johnny O'Mara Kawasaki
4 Guy Cooper Suzuki
5 Eric Kehoe Honda
Anaheim - Série 2
Pos Noms Marques
1 Jeff Ward Kawasaki
2 Mike Kiedrowski Honda
3 Mike Larocco Suzuki
4 Mike Fisher Kawasaki
5 Mike Pascarella Suzuki
Anaheim - Série 3
Pos Noms Marques
1 Jean-Michel Bayle Honda
2 Jeff Stanton Honda
3 Doug Dubach Yamaha
4 Larry Ward Suzuki
5 Ron Tichenor Suzuki
Le dépat à Anaheim

Le départ d'Anaheim : Johnson signe le holeshot devant Larry Ward, Jeff Stanton, Jeff Matiasevich et JMB à l'intérieur

Jean-Michel Bayle se prépare sur la ligne de départ
Jean-Michel Bayle lors de cette première épreuve à Anaheim
Jean-Michel en action lors de ce supercross
Anaheim - 27 Janvier 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Damon Bradshaw Yamaha 25
2 Jean-Michel Bayle Honda 22
3 Jeff Matiasevich Kawasaki 20
4 Jeff Ward Kawasaki 18
5 Doug Dubach Yamaha 16
Le podium d'Anaheim avec Damon Bradshaw, Jean-Michel Bayle et Jeff Matiasevich

La jeune garde prend le pouvoir : Damon Bradshaw, Jean-Michel et Jeff Matiasevich

Houston : 3 février 1990

Lors de cette épreuve, Jean-Michel chute à la réception d'un triple saut lors de la seconde séance d'entraînement. Le résultat de cette chute est un bras gauche bien amoché mais il n'est pas cassé. En fait, c'est une hyper extension du coude, il sera ensuite soigné par deux très bons médecins mais on ne connaît pas la durée de son indisponibilité ???? Côté course, c'est Bradshaw qui gagne et creuse le trou car aucun autre pilote n'arrive à marquer des gros points deux fois de suite. Jean-Michel est alors relégué à la dixième place au classement général.

JMB en action à Houston

Houston - 3 février 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Damon Bradshaw Yamaha 25
2 Larry Ward Suzuki 22
3 Johnny O'Mara Kawasaki 20
4 Mike Larroco Suzuki 18
5 Jeff Stanton Honda 16
Classement provisoire championnat Supercross 250 après deux épreuves
Pos Noms Marques Pts
1 Damon Bradshaw Yamaha 50
2 Jeff Matiasevich Kawasaki 32
3 Larry Ward Suzuki 31
4 Johnny O'Mara Kawasaki 31
5 Mike Larroco Suzuki 31
10 Jean-Michel Bayle Honda 22
San Diego : 10 février 1990

Il ne participe pas à cette course car il se remet encore de sa chute du précédent supercross. Jean-Michel Bayle a rarement roulé blessé et cela lui a toujours plutôt réussi. Il continue donc dans la même démarche, ce qui lui permet d'éviter de prendre des risques et de compromettre sa saison entièrement.

San Diego - 10 février 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Jeff Stanton Honda 25
2 Jeff Matiasevich Kawasaki 22
3 Mike Kiedrowski Honda 20
4 Larry Ward Suzuki 18
5 Mike Larroco Suzuki 16
Jean-Michel Bayle à la fête de John Grégory  pour les 20 ans de JT et les 50 du boss
JMB à un gros stock de bottes dans son garage
Seattle : 17 février 1990

Jean-Michel Bayle revient lors de cette course et il est très à l'aise, il est même en mesure de gagner mais il commet quelques petites erreurs qui le font chuter par deux fois. La première fois lors d'un accrochage avec Johnson et le second lorsque Tichenor le balance. Tout ceci cumulé ne lui permet pas de finir mieux qu'à la septième position. Larry Ward remporte quant à lui l'épreuve.

Jean-Michel Bayle lors de cette épreuve de Seattle
Jean-Michel mécontent de sa prestation restera 5 bonnes minutes sous sa serviette !!!

JMB était le plus rapide mais de petites chutes ne lui ont pas permis d'accrocher la victoire !!!

Seattle - 17 février 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Larry Ward Suzuki 25
2 Jeff Matiasevich Kawasaki 22
3 Ron Tichenor Suzuki 20
4 Ricky Johnson Honda 18
5 Guy Cooper Suzuki 16
7 Jean-Michel Bayle Honda 14
Jean-Michel fait la couverture de Moto Verte d'Avril 1990

Jean-Michel fait la couverture de Moto Verte du numéro d'Avril 1990. Très belle couverture d'ailleurs, vous ne trouvez pas ? Une interview lui été consacrée dans ce même numéro, allez la lire dans les pages Interviews. La photo est signée Pat Boulland

Atlanta : 24 février 1990

Après un départ où il s'accroche avec Ricky Johnson, il est obligé d'effectuer une remontée de folie qui se terminera à une très belle quatrième place.

JMB A ATLANTA
Atlanta - 24 février 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Jeff Ward Kawasaki 25
2 Guy Cooper Suzuki 22
3 Ricky Johnson Honda 20
4 Jean-Michel Bayle Honda 18
5 Larry Ward Suzuki 16
Jean-Michel Bayle et Ricky Johnson sont à côté l'un de l'autre lors de ce départ. Ils se toucheront peu après, perdant beaucoup de temps

JMB aux côtés de Ricky Johnson (13) au départ de cette finale. Ils vont se toucher peu après et perdre beaucoup de temps

Classement provisoire championnat Supercross 250 après cinq épreuves
Pos Noms Marques Pts
1 Jeff Matiasevich Kawasaki 91
2 Larry Ward Suzuki 90
3 Jeff Stanton Honda 75
4 Ricky Johnson Honda 72
5 Jeff Ward Kawasaki 69
14 Jean-Michel Bayle Honda 54
Daytona : 10 mars 1990

Jean-Michel parvient à prendre un très bon départ et se retrouve second derrière son coéquipier et champion en titre Jeff Stanton. Et le bûcheron du michigan va imposer sa loi à JMB grâce à sa condition physique. Il finit donc second et remonte tout de même de la quatorzième à la neuvième place au classement provisoire.
Par contre, Ricky Johnson qui était revenu à un bon niveau la semaine précédente à Gainesville se fracture de nouveau la main et c'est sûrement la blessure de trop pour lui.

Jeff Stanton remporte cette finale devant Jean-Michel Bayle

Jeff Stanton devant JMB, c'est dans cet ordre que se finira cette finale

Jean-Michel vu de dos avec sa tenue JT noire et blanche
Jean-Michel sur la piste de ce supercross de Daytona
Daytona - 10 mars 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Jeff Stanton Honda 25
2 Jean-Michel Bayle Honda 22
3 Mike Kiedrowski Honda 20
4 Jeff Matiasevich Kawasaki 18
5 Jeff Ward Kawasaki 16
JMB salue les fans de Daytona
Le podium de ce supercross de Daytona 1990

Jean-Michel Bayle, Jeff Stanton et Mike Kiedrowski sur le podium de ce supercross de Daytona

Las Vegas : 17 mars 1990

Une nouvelle fois il perd quasiment toutes ses chances de victoire après un mauvais départ. Il échappe toutefois au pire en évitant la chute collective qui se déroule juste devant ses roues. Il nous fera une nouvelle démonstration de son talent pour remonter tous les pilotes mais échouera à la seconde place. C'est Matiasevich qui remporte cette finale qui est d'ailleurs sa première victoire en SX 250. Stanton quant à lui parvient à empocher les points de la troisième place mais il a eu chaud. En effet, sa boîte était bloquée en troisième et son moteur finira par casser peu après l'arrivée. Vous verrez que ces points seront très importants en fin de saison.
Jean-Michel continue sa remontée au classement général, suite à ses trois podiums consécutifs, et accède maintenant à la cinquième position. Il n'a pas dit son dernier mot pour le titre !!!!

Las Vegas - 17 mars 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Jeff Matiasevich Kawasaki 25
2 Jean-Michel Bayle Honda 22
3 Jeff Stanton Honda 20
4 Doug Dubach Yamaha 18
5 Larry Ward Suzuki 16
Passadena : 24 mars 1990

Comme à son (mauvaise) habitude, il prend un mauvais départ et nous gratifie d'une très belle remontée. En deux tours, il est dans les roues de Ron Tichenor et Jeff Stanton qui luttent à ce moment là pour la quatrième place. JMB met tout ce qu'il a pour les passer mais n'y parviendra pas tout de suite. Il laisse alors beaucoup d'énergie et lorsqu'il parviendra à les dépasser, il n'aura plus assez de force pour aller chercher Jeff Matiasevich et Jeff Ward en tête. La finale se terminant donc dans cet ordre avec la première victoire de l'année pour le vétéran Jeff Ward.

Commentaire de JMB :

"Cet abruti de Stanton, j'étais plus vite que lui, il ne voulait rien savoir et à tout fait pour m'empêcher de passer.....il a tellement forcé qu'une fois derrière moi il s'est écroulé et termine seulement sixième......"

Passadena - 24 mars 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Jeff Ward Kawasaki 25
2 Jeff Matiasevich Kawasaki 22
3 Jean-Michel Bayle Honda 20
4 Mike Kiedrowski Honda 18
5 Larry Ward Suzuki 16
Le podium de Passadena avec Jean-Michel  Bayle, Jeff Ward et Jeff Matiasevich

Le podium de Passadena où Jeff Matiasevich a l'air exténué contrairement à Jeff Ward et JMB

Classement provisoire championnat Supercross 250 après huit épreuves
Pos Noms Marques Pts
1 Jeff Matiasevich Kawasaki 156
2 Larry Ward Suzuki 135
3 Jeff Stanton Honda 135
4 Jean-Michel Bayle Honda 118
5 Jeff Ward Kawasaki 118
Dites donc quand il s'agit 
                de filles, il récupère rapidement le

Dites donc quand il s'agit de filles, il récupère rapidement le "poulet"

Dallas : 7 avril 1990

C'est sa première victoire en réalisant une très belle course. Il part troisième mais passe rapidement Jeff Ward pour ensuite se bagarrer avec Damon Bradshaw pendant une douzaine de tours. Il parviendra à le passer pour ensuite l'oublier totalement et lui mettre un boulevard. Il finira en effet à 12 secondes du pilote Yamaha.
A la suite de cette course il est quatrième au général, à seulement 26 points du leader qui est Jeff Matiasevich.

Jean-Michel à la lutte avec Damon Bradshaw

Jean-Michel à la lutte avec Damon Bradshaw

Jean-Michel remporte son premier supercross américain à Dallas

Jean-Michel remporte son premier supercross américain à Dallas

Dallas - 7 avril 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Jean-Michel Bayle Honda 25
2 Damon Bradshaw Yamaha 22
3 Larry Ward Suzuki 20
4 Jeff Stanton Honda 18
5 Guy Cooper Suzuki 16
JMB gagne sa première finale à Dallas
Pontiac : 21&22 avril 1990

Cette épreuve a une particularité car elle est composée de deux soirées.

1ère soirée :

Alors qu'il luttait pour la victoire il s'accroche avec Matiasevich et ne peut remonter mieux que 9ème.

2ème soirée :

Lors de cette épreuve, personne ne l'empêche de remporter sa deuxième finale et continue à remonter tout doucement au classement général.
Vivement la prochaine course.

Pontiac - 21 avril 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Damon Bradshaw Yamaha 25
2 Jeff Stanton Honda 22
3 Mike Larocco Suzuki 20
4 Mike Kiedrowski Honda 18
5 Jeff Ward Kawasaki 16
9 Jean-Michel Bayle Honda 12
Jean-Michel prend goût à la première place. Voilà sa seconde de l'année à Pontiac
Pontiac - 22 avril 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Jean-Michel Bayle Honda 25
2 Mike Larocco Suzuki 22
3 Jeff Ward Kawasaki 20
4 Mike Kiedrowski Honda 18
5 Jeff Matiasevich Kawasaki 16
Jean-Michel Bayle et Jeff Matiasevich font du Karaté !

JMB et Matiasevich jouent au karaté sur le Tatami de Pontiac ? Faut pas trop le chercher Jean-Michel, non mais...

Jean-Michel Bayle et Jeff Matiasevich se frottent l'un à l'autre lors de ce supercross de Pontiac
Bevo Forte qui est représentant des lunettes SCOTT aux USA
L'avis de Bevo Forte sur la venue de JMB aux USA

L'avis de Bevo Forte (à gauche sur la photo) sur la démarche de Jean-Michel. Par contre, ce bon Bevo ne pensait pas que le public américain n'aimerait pas qu'il gagne !

Tampa : 28 avril 1990

Alors là les américains commencent à ne plus du tout aimer ce mangeur de grenouilles. Jean-Michel enfile une troisième victoire en quatre courses et se retrouve à la troisième place au provisoire à seulement quinze points de Jeff Matiasevich et cinq de son coéquipier Jeff Stanton. Et s'il le remportait cette année le championnat de supercross des Etats-Unis ? Il reste à ce moment là six courses à disputer et le championnat est ouvert plus que jamais.

Tampa - 28 avril 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Jean-Michel Bayle Honda 25
2 Jeff Matiasevich Kawasaki 22
3 Jeff Stanton Honda 20
4 Mike Kiedrowski Honda 18
5 Larry Ward Suzuki 16
Jean-Michel Bayle lors des essais

Jean-Michel lors des essais

Jean-Michel Bayle s'envole vers une nouvelle victoire

Jean-Michel s'envole vers sa 3ème victoire en 4 courses !

Classement provisoire championnat Supercross 250 après douze épreuves
Pos Noms Marques Pts
1 Jeff Matiasevich Kawasaki 220
2 Jeff Stanton Honda 210
3 Jean-Michel Bayle Honda 205
4 Larry Ward Suzuki 199
5 Jeff Ward Kawasaki 170
Charlotte : 12 mai 1990

Ce supercross n'est pas bon du tout pour Jean-Michel puisqu'il abandonne. En grande partie par la faute de son coéquipier Mike Kiedrowski qui le balance purement et simplement (cf. : Ambiance). Puis il tente de nous faire une remontée comme il en avait déjà fait beaucoup cette année mais il commet beaucoup de petites erreurs, certainement énervé de ce qui s'est passé auparavant. Jean-Michel finira donc par abandonner ce qu'il regrettera ensuite.
L'écart avec le leader au championnat est maintenant remonté à trente deux points et cela se complique pour le titre en fin de saison. Pourtant, Jean-Michel n'a pas dit son dernier mot et compte bien leur prendre encore quelques victoires avant la fin du championnat.

Charlotte - 12 mai 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Damon Bradshaw Yamaha 25
2 Mike Larocco Suzuki 22
3 Jeff Stanton Honda 20
4 Jeff Matiasevich Kawasaki 18
5 Larry Ward Suzuki 16
Kiedrowski balance JMB au SX de Charlotte et l'idée du titre s'envole tout doucement !

Mike Kiedrowski est le coéquipier de JMB chez Honda mais aussi son adversaire sur la piste. Il balance JMB au SX de Charlotte sûrement très énervé de se faire battre par un petit frenchy en SX mais aussi en MX

MB visualise déjà le prochain obstacle

JMB visualise déjà le prochain obstacle

Rutherford (19/5) :

Jean-Michel revient remonté comme jamais après sa déception de Charlotte et leur montre qu'il n'est pas abattu par ce qu'il s'est passé. Il remporte cette course ce qui porte son capital de victoires à 4 pour cette saison.

Jean-Michel en action
Rutherford - 19 mai 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Jean-Michel Bayle Honda 25
2 Jeff Ward Kawasaki 22
3 Damon Bradshaw Yamaha 20
4 Mike Larocco Suzuki 18
5 Jeff Stanton Honda 16
Foxboro : 2 juin 1990

Il remporte cette épreuve et revient alors à neyf points de Jeff Matiasevich et huit de Stanton. On pensait pourtant cela impensable après sa mésaventure de Charlotte mais après ses deux succès consécutifs et les résultats mitigés de ces deux adversaires, tout reste ouvert pour l'attribution du titre. Jean-Michel est le pilote à avoir remporté le plus de courses cette saison pour le moment avec cinq victoires contre quatre à Damon Bradshaw.
Ce qui est plus important encore est le fait que JMB domine ses adversaires, et seul Bradshaw peut limiter les dégâts mais que sur quelques courses car il est trop irrégulier (au dessus de ses limites). Jean-Michel est déjà à ce moment là le meilleur pilote de motocross au monde et cette fois parmi les meilleurs.
rrivera t-il à concrétiser son objectif : l'obtention du titre de champion des Etats-Unis de Supercross 250 ?

Foxboro - 2 juin 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Jean-Michel Bayle Honda 25
2 Jeff Ward Kawasaki 22
3 Mike Larocco Suzuki 20
4 Jeff Stanton Honda 18
5 Larry Ward Suzuki 16
Classement provisoire championnat Supercross 250 après quinze épreuves
Pos Noms Marques Pts
1 Jeff Matiasevich Kawasaki 265
2 Jeff Stanton Honda 264
3 Jean-Michel Bayle Honda 256
4 Larry Ward Suzuki 245
5 Jeff Ward Kawasaki 228
Oaklohoma City : 10 juin 1990

Les conditions météo sont étouffantes et c'est Jeff Stanton qui s'impose avec son physique alors que Jean-Michel finit second. Il reste donc accroché à son coéquipier mais se fait distancer de 3 points de plus.

Oklahoma - 10 juin 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Jeff Stanton Honda 25
2 Jean-Michel Bayle Honda 22
3 Mike Kiedrowski Honda 20
4 Jeff Matiasevich Kawasaki 18
5 Mike Larocco Suzuki 16
San Jose : 16 juin 1990

Jean-Michel chute lors des qualifications et se blesse à la main. Pour la confiance ce n'est pas ce que l'on fait de mieux. Par contre, Jeff Stanton lui vit le phénomène inverse : sa dernière victoire à Oklahoma et cette blessure de JMB ne font que lui prendre encore plus confiance en ses chances de décrocher un second titre de champion de Supercross.
Et ce n'est pas cette course qui va lui enlever cette confiance car il remporte une nouvelle fois la finale devant JMB. Certes, il n'a que 14 points d'avance mais il ne reste plus que la finale au Coliseum de Los Angeles et sauf casse ou problème physique on ne voit pas comment Stanton ne pourrait obtenir ce deuxième titre.
Par contre, Jeff Matiasevich ne parvient plus à monter sur le podium (10ème sur cette course) et à déjà perdu tout espoir d'être sacré.

San José - 16 juin 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Jeff Stanton Honda 25
2 Jean-Michel Bayle Honda 22
3 Mike Kiedrowski Honda 20
4 Jeff Ward Kawasaki 18
5 Mike Larocco Suzuki 16
Los Angeles : 23 juin 1990

Un peu plus de 40 000 spectateurs assistent à cette finale du championnat dans le Coliseum. Jean-Michel, qui est la révélation du championnat, est très relax comme à son habitude. Il a convaincu tout le monde de son talent, plus encore qu'il est le meilleur pilote de motocross du monde. Par contre, tous ses adversaires qui ont quelque chose à sauver ou à gagner sont plus tendus.
Lors des séries qualificatives, il gagne sa série qui se trouve être la plus rapide. Ceci lui permet de rentrer le premier pour la finale et donc de choisir la meilleure place. Pourtant, il ne part pas bien car il se laisse enfermer afin de ne pas chuter. Il se retrouve alors aux alentours de la quinzième place.
Ce n'est pas pour cela que JMB va laisser partir ses adversaires. Au cours de cette saison, il a déjà connu des départs médiocres et a réussi à revenir grâce à sa technique de pilotage et sa faculté à trouver des trajectoires inédites. Bien sûr, tout ceci est le fruit d'un immense travail dans différents terrains d'entraînements autorisés (Simi valley,....) ou non. Il est maintenant capable de rouler vite sans en donner l'impression. Ceci enfonce encore le moral de ses adversaires.
Il parvient donc à remonter un à un ses adversaires, sans aucune résistance de leur part. Ils sont simplement impuissants. A cinq tours de l'arrivée, il revient alors sur Damon Bradshaw. Il est bien plus vite que lui, mais le "démon", ne veut absolument pas le laisser passer quitte à chuter. Il va alors faire tous les mauvais coups possibles et inimaginables pour empêcher JMB de le dépasser. Jean-Michel tente de le passer 3,4,5 fois par tour, mais cela ne passe toujours pas. La piste qui n'est pas technique ne facilite pas non plus la tâche de JMB.
Toutefois, il parvient dans le dernier tour à le passer juste avant la remontée vers le péristyle. Mais Bradshaw le pousse dans le virage suivant, qui plus est, le seul endroit de la piste où il n'y a pas de caméra (l'année suivante, une caméra sera installée). Bradshaw est donc premier, JMB va tout de même revenir sur le kid de Charlotte, qui roule au dessus de ses pompes, complètement hors contrôle, mais va échouer pour le gain de la finale pour une vingtaine de centimètres.
Stanton à quant lui à assuré lors de cette finale et empoche la 6ème place synonyme de titre.

Petit commentaire de JMB suite à ce qu'il s'est passé durant cette course:

"J'aurais pu le tuer dix fois" au sujet du comportement de Damon Bradshaw.

Dave Arnold le team manager de Jean-Michel portera réclamation, qui sera rejetée par l'AMA, n'ayant pas de preuves puisque non filmé. Pendant ce temps, Bradshaw et Stanton se félicitent mutuellement, l'un pour la victoire du jour, l'autre pour son second titre SX consécutif.
Ils n'auront plus l'occasion de le faire très longtemps.
Au classement final, JMB termine second à 7 points de Stanton tout en ayant raté 2 SX. Il remporte 5 SX, tout comme Bradshaw. Jeff Stanton 4, Jeff Ward 2, Jeff Matiasevich et Larry Ward 1.

Voilà tout de même comment JMB est passé de pilote européen sans égard pour les américains au meilleur pilote du monde de motocross. Et le meilleur est à venir. Il faut aussi dire que l'épisode de Charlotte a une très grande importance, s'il ne s'était pas fait balancer par son propre coéquipier, il aurait été champion pour sa première saison complète !!!

JMB devant son van
Jean-Michel BAyle aidé de Cliff White pour  préparer sa  ligne pour le départ

Cliff White prépare la trace de Jean-Michel pour le départ

Le départ de Los Angeles avec dans l'ordre  Stanton, Dubach, Cooper, Tichenor et JMB

Un départ lors de cette épreuve. Le meilleur est Stanton suivi de Dubach, Cooper, Tichenor et JMB

Los Angeles - 23 juin 1990
Pos Noms Marques Pts
1 Damon Bradshaw Yamaha 25
2 Jean-Michel Bayle Honda 22
3 Mike Kiedrowski Honda 20
4 Johnny O'Mara Kawasaki 18
5 Jeff Ward Kawasaki 16
JMB arrache les lunettes de Bradshaw après l'arrivée mécontent de s'être fait jetté !

JMB mécontent de l'attitude du "Radshaw" lui arrache ses lunettes !!! Il y avait de quoi

Jean-Michel Bayle lors de ce supercross de Los Angeles
La réclamation posée par Dave Arnold a été rejettée !
Une photo montrant que Bradshaw a bien ejecté JMB derrière le Péristyle
JMB est Français et ne rentre pas dans le moule américain !
JMB donne une note à chaqque course de sa saison accompagnée d'un petit commentaire
Classement final championnat Supercross 250
Pos Noms Marques Pts
1 Jeff Stanton Honda 329
2 Jean-Michel Bayle Honda 322
3 Jeff Matiasevich Kawasaki 308
4 Mike Kiedrowski Honda 285
5 Jeff Ward Kawasaki 275

Commentaires de Jean-Michel Bayle recueillis le lundi suivant l'épreuve de Los Angeles :

"....non finalement, je ne suis pas déçu, enfin pas trop ! Bien sûr, j'aurais préféré gagner cette finale, mais je crois que la course a été extraordinaire et je suis malgré tout content de moi. Mais cet enf.....de Bradshaw m'a vraiment tout fait et je n'arrivais même pas à y croire. Mais tout le monde s'est rendu compte de la façon dont les choses se sont passées, c'est clair. Moi, je n'ai jamais voulu jouer ce jeu là, mais un tour de plus et il y avait droit. Enfin, ça me sert de leçon, une de plus, même si je n'aime pas ça.

....mais c'est quand même rageant, je perds le titre à cause de ce crétin de Kiedrowski. Champion SX pour une première saison complète, ça aurait eu de la gueule. Remarque, vice champion, c'est quand même satisfaisant évidemment, surtout en ayant loupé deux épreuves en début de saison, mais bon j'ai montré que j'étais bien le plus rapide, et ça c'est sacrément important pour moi."

Il parle aussi de l'affaire de Charlotte avec Kiedrowski :

"....cette histoire avec Kiedrowski s'est bien sûr manifestée à Charlotte où son action a été vue de tout le monde. Ce jour-là, il m'a volontairement jeté. Ca m'a tellement gonflé qu'après j'ai été incapable de rouler correctement et j'ai fini par rentrer au parc, ce qui était une erreur. Faut dire qu'il n'y a pas eu besoin de beaucoup le pousser vu qu'il a déjà très mal pris que Honda m'aligne en 125.... Tout cela est stupide, d'autant plus qu'à priori, une bonne partie des pilotes m'acceptent comme un rival "normal" et que je n'ai pas de problèmes relationnels avec eux. Stanton par exemple n'a jamais pris parti dans ce conflit, mes rapports avec lui sont OK, et je suis bien pote avec les deux Ward, O'Mara et d'autres. Non tout cela est vraiment nul."

Son évolution :

"eh, c'est normal, à la limite je manquais d'expérience. Il a également fallu que j'apprenne à conserver le rythme tout au long d'une finale. Et puis j'ai eu des petits problèmes de physique sur les SX les plus exigeants comme Daytona ou Oklahoma. Mais c'est vrai que j'ai conscience d'avoir bien progressé encore et je pense pouvoir encore gagner sur mon pilotage. Le problème ici, c'est que dès que tu trouves une trajectoire particulière, tout le monde te pompe aussitôt, alors faut vraiment les sortir au bon moment, comme je l'ai fait l'autre soir au Coliseum. J'étais le seul à prendre une certaine ligne aux essais. Comme les teams managers filment tout, les autres se sont empressés de faire pareil en course, mais j'en avais encore une inédite que j'ai utilisée en finale et ça n'a pas mal marché du tout, sauf sur Bradshaw évidemment."

JMB trouve que Stanton se fatigue trop sur une moto et il devrait copier son style. Facile à dire mais à faire

C'est peut être facile à dire, mais à faire c'est une autre histoire. Allez dans les Goodies et vous comprendrez mieux....

JMB devance Stanton dans le rapport course gagnée course courue

Un magazine US calcule le pourcentage de course gagnée par rapport à celle courue. Et bien, c'est JMB qui est le meilleur devant Jeff Stanton

Jean-Michel donne son opinion sur sa saison 1990

Jean-Michel apporte son point de vue sur cette saison 1990

Réseaux sociaux