Mail: postmaster@jeanmichelbayle.fr



  • Tenue JMB Exo 7

    Jean-Michel lance une tenue MX

    Jean-Michel lance sa marque de tenue MX dont la conception est confiée à EXO 7.
    Pour aller sur la page, c'est ici

  • La page 1 de A zone

    Nouveau A Zone en 1997 et 1998

    Jean-Luc Felgine nous a fourni les 4 numéros d'A Zone. Ce sont des petites brochures qui étaient fournies aux abonnés du fan club de JMB
    Pour aller sur la page interiew 1997 ou la page interiew 1998

  • Christophe et Luc vous souhaitent une excellente année 2017

    Nouveaux casques et détails sur les motos de Stéphane Segers

    Stéphane Segers vous donne de ses news. Deux casques sont venus enrichir sa collection et de petits détails ont été apportés à ses motos.
    Pour aller sur la page, c'est ici

  • Interview Jean-Michel lors de cette fin d'année 2016

    Deux interviews en cette fin d'année 2016

    Jean-Michel fait une petite interview dans le moto Verte Hors Série mais il y a aussi un retour sur sa carrière dans le dernier GP Racing
    Pour aller sur la page, c'est ici

  • Un nouveau pantalon pour la collection de Damien Vuillermet

    Une nouvelle tenue pour la collection de Damien Vuillermet...

    Damien a encore trouvé une tenue MAGNIFIQUE (Redondo Kid 1990), allez le découvrir sur la page consacrée à sa collection
    Pour aller voir sa collection, c'est ici

  • Des news du projet de Romain Dété

    Des news du projet de Romain Dété...

    Romain Dété nous donne des nouvelles de son magnifique projet CR réplica 1991....
    Pour aller voir ce projet, c'est ici

Clecar la société du Languedoc pour votre clé de voiture.

Christophe Charlot....
Notre ami Christophe Charlot vient de créer sa petite entreprise nommée Clecar, serrurerie automobile à domicile en Languedoc.Si vous avez besoin, n'hésitez pas à le contacter :


http//www.clecar.fr...

Grand-Prix 250 : 1993

  • Grand-Prix 250
  • Guidon d'Or
  • Interviews
  • Nous voilà donc dans le vif du sujet avec ce nouveau challenge relevé par Jean-Michel à savoir participer, apprendre, et progresser tout au long de ces 14 épreuves de Grand Prix 250.
    Voilà d'ailleurs la liste des courses de ce championnat.

    Liste des épreuves
    Positions Date Pays Circuit
    1 28/03 Australie Eastern Creek
    2 4/04 Malaisie Shah Alam
    3 18/04 Japon Suzuka
    4 2/05 Espagne Jerez
    5 16/05 Autriche Salzbourg
    6 13/06 Allemagne Hockenheim
    7 26/06 Pays-Bas Assen
    8 04/07 Europe Barcelone
    9 18/07 San Marin Mugello
    10 1/08 Angleterre Donington
    11 15/08 République Tchèque Brno
    12 05/09 Italie Misano
    13 12/09 Etats-Unis Laguna Seca
    14 3/10 G.P F.I.M Jarama

    GP d'Autralie : 28 Mars 1993

    Ce premier Grand Prix de la saison se déroule sur le circuit Australien d'Eastern Creek.
    Jean-Michel se hissera à la 29ème place des qualifications et terminera à la 19ème place en course.

    Voilà ses commentaires sur cette course :

    " J'ai eu un peu de mal aux essais parce que je n'avais jamais roulé avec mon Aprilia dans la chaleur et donc dans des conditions où la moto glisse non seulement beaucoup mais surtout de manière différente par rapport à une piste froide. En course, j'ai voulu doubler ceux qui me précédaient dès le premier virage mais dans ma précipitation, j'ai bien failli chuter. J'ai glissé de l'avant et je me suis même retrouvé avec un pied par terre...... Dans la manoeuvre, j'ai perdu cinq ou six places que je me suis employé ensuite à reconquérir. Je me suis bagarré avec Kassner, Wakaï puis Protat que j'ai tour à tour passés. Au final, je rentre dans les vingt, ce qui est plutôt satisfaisant."

    Jean-Michel Bayle lors des essais du grand-prix d'Eastern Creek JMB dans ses pensées lors de cette épreuve d'Eastern Creek JMB dans un virage d'Eastern Creek

    Les véritables début de JMB dans ce nouveau monde pour lui : les GP 250

    Australie - Eastern Creek - 28 Mars 1993
    Positions Noms Pays Marques Points
    1 Tetsuya Harada Japon Yamaha 25
    2 John Kocinski Etats-Unis Suzuki 20
    3 Max Biaggi Italie Honda 16
    4 Tadayuki Okada Japon Honda 13
    5 Nobuastu Aoki Japon Honda 11
    19 Jean-Michel Bayle France Aprilia 0

    GP de Malaisie : 4 Avril 1993

    JMB en pleine concentration avant de partir faire un run. JMB se rapproche doucement de ses premiers points en GP en se classant 16ème de cette course

    JMB finit 16ème de cette course et se rapproche tout doucement de ses premiers points

    Avec une température atteignant les 40°C dans l'air (47 sur la piste) et une hygrométrie connaissant de grosses variations, les teams connaissent de grosses difficultés pour régler les moteurs. Deux usines sont particulièrement touchées : Gilera et Aprilia. La première renoncera même à participer à la course.
    La moto de JMB connaîtra ces problèmes également ce qui ne lui facilitera pas la tâche pour son second grand prix.

    Il réalise le 19ème temps aux essais et au cours de la course les conditions météorologiques lui procurent quelques soucis de pneumatiques. Il finira la course à la 19ème place mais suite aux pénalités de 1 minute pour départ anticipé de Capirossi, Biaggi, Cardus, Ruggia, Schmid et Zeelenberg, il sera classé 16ème.

    Voilà son commentaire à l'issue de la course :

    " N'ayant jamais roulé dans des conditions semblables, il m'a fallu m'adapter à la température élevée de la piste. Dans ces conditions, les pneus glissent complètement différemment. En course, j'ai perdu un peu de temps au début car je n'arrivais pas à trouver mes marques. Ensuite, je me suis fait une belle glissade de l'avant et j'ai perdu confiance dans mon pneu. Je me suis néanmoins bagarré avec Suter jusqu'à la fin."

    Malaisie - Shah Alam - 4 Avril 1993
    Positions Noms Pays Marques Points
    1 Nobuastu Aoki Japon Honda 25
    2 Tetsuya Harada Japon Yamaha 20
    3 Tadayuki Okada Japon Honda 16
    4 Doriano Romboni Italie Honda 13
    5 John Kocinski Etats-Unis Suzuki 11
    16 Jean-Michel Bayle France Aprilia 0

    GP du Japon : 18 Avril 1993

    Jean-Michel se classe 29ème aux essais et termine 21ème en course.

    Voilà ses commentaires sur ce week-end difficile :

    " J'ai mis un bon moment pour apprendre le circuit. Il y a tellement de virages ici qu'au début, tu ne sais jamais où tu es. J'aurais pu faire un meilleur chrono lors de la dernière séance mais j'ai eu un petit problème moteur. En course, j'ai été gêné au départ et par la suite, ma moto manquait de puissance. Les pilotes que je doublais dans les parties lentes me repassaient dans les bouts droits, je n'ai donc pas pu rouler avec des gars de mon niveau."

    JMB   a connu un week-end difficile au Japon.
    Japon - Suzuka - 18 Avril 1993
    Positions Noms Pays Marques Points
    1 Tetsuya Harada Japon Yamaha 25
    2 Tadayuki Okada Japon Honda 20
    3 Doriano Romboni Italie Honda 16
    4 Nobuastu Aoki Japon Honda 13
    5 Jean-Philippe Ruggia France Aprilia 11
    21 Jean-Michel Bayle France Aprilia 0

    GP d'Espagne : 2 Mai 1993

    Il se classe 21ème aux essais avec un temps de 1'48'900 mais se hissera à la 14ème position en course marquant ses deux premiers points faisant ainsi taire les mauvaises langues qui disaient à la suite du grand prix de France qu'il n'y arriverait jamais.

    Commentaires de JMB sur cette course :

    " Je suis très heureux de marquer mes premiers points. Après des essais satisfaisants sur un circuit que je connaissais déjà, il est vrai, j'ai pris un super départ en lâchant l'embrayage pile au bon moment. J'étais en bagarre avec Preining quand, au huitième tour, je suis parti faire un tour dans l'herbe. Heureusement, je ne suis pas tombé et j'ai même pu me défaire ensuite assez facilement de l'Autrichien. Je remontais alors sur Bosshard. Mais à quatre tours de la fin, mes pneus ont commencé à glisser sérieusement. J'ai alors préféré calmer le jeu et assurer ma quatorzième place. Je suis d'autant plus content que j'ai bouclé quasiment tous mes tours en 1'48."

    A la suite de ce grand prix, Jean-Marie Hacking est prié d'arrêter sa collaboration avec le team de Jean-Michel pour avoir trop ouvertement critiqué les performances de la moto. Apparemment, il n'était pas le seul à le penser et à regretter également le manque de compétitivité et de développement de la moto.

    JMB finit quatorzième et marque ses deux premiers points en championnat du monde.

    Espagne - Jerez - 2 Mai 1993
    Positions Noms Pays Marques Points
    1 Tetsuya Harada Japon Yamaha 25
    2 Max Biaggi Italie Honda 20
    3 Jean-Philippe Ruggia France Aprilia 16
    4 John Kocinski Etats-Unis Suzuki 13
    5 Helmut Bradl Allemagne Honda 11
    14 Jean-Michel Bayle France Aprilia 2
    Petite phrase de JMB
    :

    "Quand je fais un tour de piste sans glisser sur ma 250, je ne suis pas heureux."

    GP d'Autriche : 16 Mai 1993

    Week end difficile pour Jean-Michel qui ira deux fois goûter le bitume d'Autriche le samedi. La première sous la pluie et la seconde sur le sec. Il terminera ses qualifications à la 24ème position avec un temps de 1'24"597. Il terminera la course à la 17ème position.

    Voilà ses commentaires sur la course :

    " Deux chutes samedi, la première sous la pluie et la seconde sur le sec. Heureusement, je ne me suis pas fait mal. Pour mon premier contact avec ce genre de circuit, je n'ai pas trouvé le tracé très difficile. Il faut dire qu'il n'y a pas énormément de virages ici. Dommage qu'un serrage et ma seconde chute m'aient relégué en 6ème ligne. Je n'ai pas réussi à prendre de bonnes aspis en début de course et je n'ai donc pu rouler avec le groupe qui me précédait. Avec ça, j'ai même failli percuter une ambulance qui se trouvait sur la piste."

    La moto de JMB a bien souffert après la première vraie chute de Jean-Michel

    JMB chute et voilà sa moto bien froissée

    Ses commentaires sur cette chute :

    "La moto a bien souffert à la suite de ma première "vraie" gamelle. C'était aux essais du grand-prix d'Autriche à Salzbourg. En fait je suis tombé aux essais au seul endroit où l'on peut chuter sur ce circuit, le seul endroit dégagé avec de l'herbe et non pas des rails (!). Mais il fallait bien y aller une fois, et la baptiser cette moto, non ?

    JMB sur ce circuitn d'Autriche JMB lors de l'épreuve de Salzbourg

    JMB dans une courbe du circuit (photo : Friedrich Weisse)

    Autriche - Salzbourg - 16 Mai 1993
    Positions Noms Pays Marques Points
    1 Doriano Romboni Italie Honda 25
    2 Loris Capirossi Italie Honda 20
    3 Helmut Bradl Allemagne Honda 16
    4 Loris Reggiani Italie Aprilia 13
    5 Max Biaggi Italie Honda 11
    17 Jean-Michel Bayle France Aprilia 0

    GP d'Allemagne : 13 Juin 1993

    Jean-Michel connaît quelques soucis mécaniques lors des essais mais parvient tout de même à faire le 21ème temps avec un tour en 2'09"042. En course, il finira à une très belle quatorzième place et marque une nouvelle fois 2 points.

    Voilà son analyse sur ce grand prix :

    "Je découvre le circuit et je m'y sens à l'aise. Mais ici, il faut avoir un moteur. La différence ne se fait pas en virages."
    Il explique ensuite sa fin de course : " J'ai coupé, à l'entrée du dernier tour, pour laisser passer le groupe qui me suivait. Je savais que si je rentrais en tête, les autres me passeraient à l'aspiration. J'ai attendu la dernière ligne droite pour passer Protat mais Borja m'a passé au même moment. Heureusement, j'ai réussi à le redoubler dans la Sachskurve et à garder mon avantage jusqu'à la fin."

    JMB au coude à coude avec d'autres pilotes
    Allemagne - Hockenheim - 13 Juin 1993
    Positions Noms Pays Marques Points
    1 Doriano Romboni Italie Honda 25
    2 Loris Capirossi Italie Honda 20
    3 Helmut Bradl Allemagne Honda 16
    4 Max Biaggi Italie Honda 13
    5 Loris Reggiani Italie Aprilia 11
    14 Jean-Michel Bayle France Aprilia 2

    GP des Pays-Bas : 26 Juin 1993

    JMB réalise le 24ème temps aux essais mais se trouve malade la nuit précédent la course. Il devra puiser dans ses dernières réserves pour conserver sa 16ème place en course.

    Voilà ses commentaires à l'issue de ce week-end sur un circuit très technique mais qui ne l'a pas perturbé :

    " Non, je n'ai pas de problèmes particuliers. La seule chose est que j'aimerais avoir un peu plus de chevaux. Je n'arrive pas à déboîter Maurel à l'aspi. Avec un moteur d'usine, mon Aprilia devrait être plus rapide."

    Concernant le virus intestinal attrapé le samedi dans la nuit :

    "Malgré les perfusions de Costa, j'étais au bord de l'épuisement. Durant les derniers tours, je ne savais plus sur quel rapport j'étais en entrant dans les virages. J'ai heureusement trouvé quelques ressources pour préserver ma seizième place jusqu'à l'arrivée."

    Pays Bas - Assen - 26 Juin 1993
    Positions Noms Pays Marques Points
    1 Loris Capirossi Italie Honda 25
    2 Tetsuya Harada Japon Yamaha 20
    3 John Kocinski Etats-Unis Suzuki 16
    4 Jean-Philippe Ruggia France Aprilia 13
    5 Helmut Bradl Allemagne Honda 11
    16 Jean-Michel Bayle France Aprilia 0

    GP d'Europe : 4 Juillet 1993

    JMB connaît des soucis pour régler sa machine pour lui permettre d'avoir plus de vitesse de pointe. Il se classera 30ème aux essais et mécontent de sa situation, il ne s'arrêtera pas une seule fois lors de la seconde séance d'essais....
    Lors de la course, il se classera à la 18ème place profitant des ennuis de ses adversaires.

    Son commentaire sur cette épreuve :

    "Ca ne sert à rien que je m'arrête puisque personne n'arrive à faire aller ma moto plus vite. J'ai un trou à l'accélération et on ne parvient pas à le gommer. Je suis à la limite partout. Je ne peux pas plus attaquer.

    Europe - Barcelone - 4 Juillet 1993
    Positions Noms Pays Marques Points
    1 Max Biaggi Italie Honda 25
    2 Tadayuki Okada Japon Honda 20
    3 Alberto Puig Espagne Honda 16
    4 Nobuatsu Aoki Japon Honda 13
    5 Jean-Philippe Ruggia France Aprilia 11
    18 Jean-Michel Bayle France Aprilia 0

    GP de San Marin : 18 Juillet 1993

    Depuis quelques semaines l'équipe de Jean-Michel connaît quelques problèmes et Didier de Radiguès fait appel à Martin Wimmer, ancien pilote Allemand, pour aider JMB lors des essais IRTA à Misano.
    On se sait pas si cela a eu une influence mais notre pilote favori réussit le 21ème temps aux essais en 1'59"387 et se classe 18ème en course après une belle bagarre jusqu'à la fin avec Protat, Van Den Goorbergh et Bosshard.

    Son commentaire sur cette course :

    " Cela a été chaud jusqu'à la fin. J'ai eu un petit ennui avec mon GTS qui m'a obligé à utiliser l'embrayage lors des deux derniers tours."

    JMB se classe 18ème de cette course de San Marin
    San Marin - Mugello - 18 Juillet 1993
    Positions Noms Pays Marques Points
    1 Loris Capirossi Italie Honda 25
    2 Loris Reggiani Italie Aprilia 20
    3 Tetsuya Harada Japon Yamaha 16
    4 Jean-Philippe Ruggia France Aprilia 13
    5 Max Biaggi Italie Honda 11
    18 Jean-Michel Bayle France Aprilia 0

    GP d'Angleterre : 1er Août 1993

    JMB réalise à ce jour sa meilleure course en se classant 8ème de cette course d'Angleterre après avoir bataillé avec Okada, Van Den Goorbergh, Proter, Suter, Schmid et Biaggi. Les derniers sceptiques sur le bien fondé de son nouveau challenge commencent à se résigner.
    Autre point important sur cette course est le fait qu'elle est remportée par Jean-Philippe Ruggia (son premier succès), pilote français dans la structure officielle Aprilia.

    Angleterre - Donington - 1er Août 1993
    Positions Noms Pays Marques Points
    1 Jean-Philippe Ruggia France Aprilia 25
    2 Loris Capirossi Italie Honda 20
    3 Loris Reggiani Italie Aprilia 16
    4 Pierfranceso Chili Italie Yamaha 13
    5 Tadayuki Okada Japon Honda 11
    8 Jean-Michel Bayle France Aprilia 8

    GP République Tchèque : 15 Août 1993

    JMB abandonne lors de cette course après que son moteur chauffait exagérément. Une hypothèse rejetée par son équipe technique qui ne fait que dégrader encore plus les relations déjà fort tendues au sein de son team.

    Jean-Michel abandonne lors de cette épreuve de République Tchèque.
    République Tchèque - Brno - 15 Août 1993
    Positions Noms Pays Marques Points
    1 Loris Reggiani Italie Aprilia 25
    2 Max Biaggi Italie Honda 20
    3 Alberto Puig Espagne Honda 16
    4 Doriano Romboni Italie Honda 13
    5 Loris Capirossi Italie Honda 11
    Abandon Jean-Michel Bayle France Aprilia 0

    GP d'Italie : 5 Septembre 1993

    Ce grand prix commence mal car JMB chute le vendredi matin, il utilise alors son mulet qui n'est pas très performant. Il se classe alors 35ème et bon dernier de ses premiers essais. Manque de chance pour Jean-Michel, la pluie s'abat sur le circuit le samedi ce qui l'empêche d'améliorer son chrono. Il part donc de la dernière place sur la grille le dimanche mais parvient tout de même à faire une très belle remontée pour finir 19ème et ceci avec un amortisseur non réglé et quelques soucis de frein.

    Voilà son commentaire :

    " Malheureusement comme je n'avais pas pu rouler assez aux essais, ma suspension arrière n'était pas du tout réglée et la moto glissait énormément. De plus, en fin de course mon frein avant était bien ramolli et je n'avais plus vraiment confiance dans la moto."

    JMB chute le vendredi matin, ce qui va lui poser de gros problèmes pour ce week-end.
    Italie - Misano - 5 Septembre 1993
    Positions Noms Pays Marques Points
    1 Jean-Philippe Ruggia France Aprilia 25
    2 Loris Capirossi Italie Honda 20
    3 Loris Reggiani Italie Aprilia 16
    4 Helmut Bradl Allemagne Honda 13
    5 Alberto Puig Espagne Honda 11
    19 Jean-Michel Bayle France Aprilia 0

    GP des Etats-Unis : 12 Septembre 1993

    JMB a apprécié le circuit de Laguna Seca qu'il découvrait. Et comme sur chaque nouveau circuit pour lui, il passe beaucoup de temps à régler sa machine et ne peut consacrer qu'une petite partie des essais à faire des chronos. Il réussira sur le circuit américain à faire le 24ème temps en 1'30"704.
    Lors de la course, il doit abandonner au 8ème tour suite à des problèmes de freins.

    Son commentaire sur ce week-end :

    "Comme à chaque fois que je découvre un circuit, nous travaillons d'abord à trouver de bons réglages moteur avant que je ne me mette à rouler plus vite. A ce moment-là, il faut revoir les réglages de suspensions et deux journées d'essais sont toujours un peu justes."

    Concernant son abandon en course :
    "Mon levier de frein est devenu de plus en plus mou et j'ai préféré m'arrêter car je ne pouvais plus freiner correctement. Sans cela et compte tenu des places à l'arrivée des pilotes avec qui je roulais, je pense que j'aurais pu finir dans les points."

    Etats-Unis - Laguna Seca - 12 Septembre 1993
    Positions Noms Pays Marques Points
    1 Loris Capirossi Italie Honda 25
    2 Doriano Romboni Italie Honda 20
    3 Loris Reggiani Italie Aprilia 16
    4 Alberto Puig Espagne Honda 13
    5 Tetsuya Harada Japon Yamaha 11
    Abandon Jean-Michel Bayle France Aprilia 0

    G.P F.I.M : 3 Octobre 2010

    Jean-Michel se sent à l'aise sur ce circuit pourtant bosselé et réussit le 24ème temps en 1'38"228 et termine la course à une très belle 12ème place.

    Son commentaire :

    " La piste était très glissante et j'ai bien failli tomber à plusieurs reprises. Ma moto manquait un peu de vitesse de pointe et je pense qu'avec quelques km/h de plus, je pouvais rentrer dans les dix."

    F.I.M - Jarama - 3 Octobre 1993
    Positions Noms Pays Marques Points
    1 Tetsuya Harada Japon Yamaha 25
    2 Loris Reggiani Italie Aprilia 20
    3 Max Biaggi Italie Honda 16
    4 Alberto Puig Espagne Honda 13
    5 Loris Capirossi Italie Honda 11
    12 Jean-Michel Bayle France Aprilia 4

    JMB parle de sa saison

    A la fin de cette saison, JMB et Didier de Radiguès se séparent suite à de nombreuses divergences au cours de la saison. Jean-Michel conserve toutefois la confiance des dirigeants de Chesterfield et d'Aprilia qui lui fourniront des motos usines. Pour l'heure, il faut trouver une équipe capable de prendre en charge ses motos. Jean-Michel aimerait atterrir dans l'équipe Tech 3 d'Hervé Poncharal mais ce dernier espère toujours conserver le programme Suzuki 250.
    Les responsables Chesterfield aimeraient quant à eux intégrer Jean-Michel dans la structure de Jean-Philippe Ruggia.

    La décision tombera quelques temps plus tard et Jean-Michel sera intégré dans l'équipe officielle Aprilia au côté de Max Biaggi et Jean-Philippe Ruggia. JMB devrait donc bénéficier des mêmes motos que ces coéquipiers mais aussi de toutes les évolutions apportées au fur et à mesure de la saison.